L'Antarctique et ses secrets

L'antarctique est le seul continent encore bien méconnu de notre civilisation. Il attire donc toute sorte de théories, de découvertes, basées sur des preuves qu'il y a des milliers d'années, une civilisation, connaissait ce continent comme sa poche.

Nous ne seront plus là lors de la fonte de ces glaces, alors laissons les immenses découvertes aux génération futures, et concentrons nous sur ce que le continent nous a révélé jusqu'à présent, c'est à dire le début de l'histoire.

 

Carte de Piri Reis

http://www.artivision.fr/docs/impirireis1.jpg

C'est en Novembre1929, lors de l'inventaire du musée de Topkapi à Istanbul, que le directeur du musée de l'époque découvre deux cartes du monde dans l'ouvrage "Bahiyre". L'auteur de ces cartes n'est autre que Piri Reis, un célèbre amiral de la flotte turc du XVIème siècle.

 

Cet Amiral particulièrement cultivé, c'était servit de plusieurs cartes existantes à sa connaissances, dont certaines très anciennes, pour lesquels ces facultés en grec, italien et espagnol lui a permis d'en tirer facilement profit, afin d'élaborer une carte complète et extrèmement précise.

 

En effet, sur cette carte en couleur, Piri Reis a pu noter, en 1513 avec exactitude l'océan Atlantique avec une partie des côtes Africaine, Américaine, mais également de l'Antarctique.

Cette carte semble hors de son temps pour les scientifiques, et pour cause :

- Les andes y sont représentées alors que personne ne les as encore découverte.

- Des îles inconnues et inexistantes y figurent, elles correspondent aux hauts plateaux des îlots Saint Pierre et Saint Paul.

- Les côtes de l'Antarctique y sont très précises, alors que le continent ne sera découvert que 300 ans plus tard.

- L'amérique du Sud et l'Antarctique sont reliés par un isthme : celui ci disparu depuis environ 10 000 ans.

Piri Reis déclare dans son ouvrage avoir utilisé des cartes de la bibliothèque d'Alexandrie et que "Personne n'a au temps actuel une carte comme celle-là."

 

Le fait que les côte de l'Antarctique soient représentés sans glace, reste l'élément le plus troublant et la plus grande preuve, qu'une civilisation a forcément connu ce continent, et était assez avancée pour le cartographier, avant qu'il ne soit complètement recouvert de glace, c'est à dire àune pèriode entre -9000 et - 5000 ans.

 

L'Atlantide?

Et si cette légende n'en était pas une? Et si la civilisation connaissant parfaitement la cartographie de la planète, comme nous la connaissons depuis peu grâce à nos avions et à nos satellites, n'était autre que les atlantes?

 

Deux chercheurs contemporains canadiens, Rand et Rose Flem-Ath situent l'Atlantide en Antarctique. La carte de Piri Reis les inspira, alors qu'ils cherchaient "le véritable Océan", là où tous les océans ne semblent faire qu'un. Et c'est bien sur lorsque l'on regarde la Terre depuis le pôle sud, que l'on s'aperçoit que le seul continent, la seule "île" au coeur de l'unique océan n'est autre que l'Antarctique. Si les canadiens veulent donc partir sur le terrain, il leur faudra une sacrée doudounne!

 

Si les cartes de Piri Reis venaient bien de la bibliothèque d'Alexandrie, il est fort probable que certaines venaient d'une civilisation extrèmement ancienne qui a bien voulut partager un peu de son savoir lors de son exile, lorsque leur terre devint inhabitable.

 

http://thetruthbehindthescenes.files.wordpress.com/2011/05/prtscr-capture2.jpg

Une découverte en Antarctique récente, semble démontrer que le continent est doté de structures artificielles.

En Avril 2001, un satellite espion itinérant dévoile une structure au sein du continent enfermé sous des kilomètres de glace.

Bien que l'information et les rapports en faisant mention ont tentés d'être annulés, il semblerait que des fuites aient tout de même eut lieu sur le sujet, même si les médias traditionnels ont respécté l'ordre de ne rien divulguer.

 

Un assistant de Nicole Fontaine, alors présidente française du parlement Européen a déclaré :

"Si c'est quelque chose que les américains ont construit là bas, alors ils violent le traité international de l'Antarctique"

"Sinon, c'est quelque chose vieux d'au moins 12 000 ans, ce qui est la durée depuis laquelle la glace recouvre l'Antarctique. Cela en ferait la construction la plus ancienne faîte par l'Homme sur la planète. Le Pentagone doit tenir compte des appels du congrès et publie ce qu'il cache."

 

Les coordonnées pour google earth sont les suivantes :

1ere ouverture
66*33’11. S
99*50’19. E

2ième ouverture
66*36’12. S
99*43’12. E

 

L'Amiral Byrd et Agartha

Le version officielle de l'histoire de l'amiral, n'a rien d'exceptionnel. Mais si on s'en tient à son journal personnel, on http://www.antonparks.com/scan/byrd1.jpgpeut dire que soit cet homme est fou et a des hallucinations, soit il a découvert Agartha, ou le monde creux.

Après avoir servit son pays durant la première guerre mondiale, L'amiral byrd après une mission au groënland en 1924, voulut tenter d'être le premier à survoler le pôle Nord. En 1926, il s'envola de king's bay, à son retour il déclara sur cette exploration :

 

"Des contrées inconnues, droit devant nous, nous expérimentions l'incomparable satisfaction de chercher de nouvelles terres. Lorsque nous nous sommes approchés du pôle, le temps et la direction sont devenus sans dessus dessous... ici et là, au lieu d'une étendu de glace, apparut une séparation marquant le début d'une eau vert bleue. A un moment donné, méprisé par la distance, parmi les nuages flous en formation basse, le haut des montagnes d'un pays lointain..."

 

Lors de son retour dans son pays, il fut décoré par la médaille d'honneur. Son témoignage sema le doute, ressemblant à ceux d'ancien navigateurs du passé, mais semblant improbable, car tout le monde le dit il n'y a que de l'eau glacée aux pôles.

En 1946, il fut charger d'un nouveau programme, permettant de cartographier les pôles de notre planète. En 1947 l'expédition fit un vol de 7 heures, mais à son retour, l'amiral d'habitude particulièrement locace, ne fit aucune déclaration.

 

Pour cause il fut mis sous secret par le gouvernement et son carnet de vol fut confisqué par le gouvernement. On n'en retrouva la trace que dans la fin des années 1990. Dans ce journal de vol, l'amiral byrd décrit son vol vers le monde creux, ainsi que sa prise de contact avec le peuple de ce monde intèrieur de la Terre.

L'amiral était il victime de méga hallucination ou a t'il vu la contrée la plus top secrète au monde? A vous d'en juger!

 

Conclusion

D'autre théorie parle non pas du passage vers le monde intèrieur de la terre, mais bien d'une porte vers une autre dimension, un autre temps ou même un autre univers.

D'autre pense que les ovnis ne serait pas en fait extra-terrestre, mais plutôt intra-terrestre.

En gros nous avons des faits troublants, des théories multiples, mais pas la moindre réponse à l'heure actuelle. Chacun ne peut que croire à la théorie qui l'inspire le plus ou la plus plausible à ces yeux. ou ne croire à rien, ou attendre patiemment qu'on n'en sache enfin plus!

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog